Au-Fait, Compil' culture et sport du Luxembourg belge
Durbuy Erezée Vielsalm Manhay Hotton Rendeux Marche-en-Famenne Gouvy La Roche-en-Ardenne Nassogne Houffalize Tenneville Tellin Wellin Bertogne Sainte-Ode Saint-Hubert Bastogne Daverdisse Libin Libramont-Chevigny Vaux-sur-Sûre Paliseul Fauvillers Bertrix Neufchâteau Bouillon Martelange Léglise Herbeumont Attert Chiny Habay Arlon Florenville Tintigny Etalle Saint-Léger Messancy Meix-devant-Virton Aubange Virton Musson Rouvroy

Exposition (arts plastiques): 'Hautes Tensions'

30/04->24/05/2017 à Marche-en-Famenne
Accessible gratuitement du lundi au vendredi de 10h à 18h, les samedis de 9h30 à 12h30 et les soirs de spectacle. Fermé le 01/05

Adresse

La Maison de la Culture Famenne-Ardenne
Chaussée de l'Ourthe , 74
6900 Marche-en-Famenne

En détail

Artistes: Laura Delvaux (sculptures textiles), Marie Duez (peintures et sculptures textiles), Anaïd Ferté (gravures et sculptures textiles) et Daphné Sermeus (dessins).À coups d’expérimentations textiles et de dessins au marqueur, au crayon ou à la pointe sèche, quatre femmes nous interpellent par leur énergie vigoureuse. Leurs créations semblent guidées par un processus spontané. L’intuition est au commande, sans concession ni faux-semblant. Il s’agit d’évolution libre qui respire l’inventivité, d’expressions brutes teintées d’une forme d’agressivité positive. C’est comme si une force contenue se révélait. C’est que les tensions intérieures qui nous animent ne peuvent s’exprimer que sous une forme de lâcher prise. Et c’est peut-être justement cette libération qui donne à ces démarches une telle intensité.
Quelques évocations sont récurrentes : les formes organiques et hybrides, le masque, la féminité, le rapport au corps et à une certaine animalité, non sans proximité avec des langages de cultures premières ou ancestrales. S’y ajoutent la joie de la couleur, le rythme et la tension du point de couture, le trait franc ou le geste automatique et délié, qui sont autant de voix pour tenter d’atteindre notre nature profonde, nos instincts, l’inconscient au féminin.À coups d’expérimentations textiles et de dessins au marqueur, au crayon ou à la pointe sèche, quatre femmes nous interpellent par leur énergie vigoureuse. Leurs créations semblent guidées par un processus spontané. L’intuition est aux commandes, sans concession ni faux-semblant. Il s’agit d’évolution libre qui respire l’inventivité, d’expressions brutes teintées d’une forme d’agressivité positive. C’est comme si une force contenue se révélait. C’est que les tensions intérieures qui nous animent ne peuvent s’exprimer que sous une forme de lâcher prise. Et c’est peut-être justement cette libération qui donne à ces démarches une telle intensité.
Quelques évocations sont récurrentes : les formes organiques et hybrides, le masque, la féminité, le rapport au corps et à une certaine animalité, non sans proximité avec des langages de cultures premières ou ancestrales. S’y ajoutent la joie de la couleur, le rythme et la tension du point de couture, le trait franc ou le geste automatique et délié, qui sont autant de voix pour tenter d’atteindre notre nature profonde, nos instincts, l’inconscient au féminin.

Contact et/ou réservation

- La Maison de la Culture Famenne-Ardenne
Tél:+32(0)84 31 46 89
Fax:+32(0)84 31 14 11
Mail:mcfa@marche.be
Web:http://www.maisondelaculture.marche.be/